"Créer des cosmétiques ne s'invente pas", voici la phrase que certains puristes chimistes pourront vous rétorquer si vous parlez de vos créations de cosmétiques bio... Je suis d'accord. On ne s'improvise pas "apprenti chimiste", c'est certain.

Questions

Seulement, la cosmétique "home made" bio a recours à des ingrédients inoffensifs pour la plupart. C'est à la portée de n'importe qui. Il faut simplement respecter certaines règles, pour que tout se passe bien, faire preuve d'envie et de créativité parfois.

1. Toujours faire un test de tolérance des confections maisons (sur le poignet par exemple)... ça évitera de très mauvaises surprises.

2. La manipulation d'huiles essentielles : si vous êtes novices, je vous conseillerai d'acheter un livre sur l'aromathérapie qui met en garde sur l'utilisation des Huiles Essentielles. Elles peuvent causer de nombreux désagréments si elles sont mal utilisées. Certains blogs sont très complets et  énumèrent les Huiles Essentielles, notamment : Des plantes de bonne volonté .

3. Les procédés de fabrication : le livre "Créez vos cosmétiques bio" de Sylvie Hampikian, mais aussi les blogs des tambouilleuses.

4. La conservation : Les cosmétiques "fait maison" ont une durée de vie moindre, étant donné qu'ils n'ont pas de conservateurs chimiques. Pour accroître le temps de conservation : ajouter de l'extrait de pépins de pamplemousse, de la vitamine E (il faut doser l'ajout selon une certaine dilution). Un endroit SEC, FRAIS, et BIEN PROPRE est indispensable. Pour certains ingrédients, il faudra même les préserver de la lumière (avec un flaconnage adapté par exemple). C'est le cas de la DHA.